Si je devais disparaître ....

Publié le par Angelea

 

 

 

 

Parfois la vie vous met devant des situations qui font "peurs" mais qui vous remettent face à la réalité parfois terrible ....

 

De devoir faire ses adieux à un petit bébé de 21 mois et à son papa morts tragiquement dans un accident de voiture ....

 

Détruisant une famille et laissant une maman désemparée avec son plus grand garçon mais qui vont devoir s'accrocher pour survivre .... et continuer leur vie à deux .... sans eux ...

 

Et puis parfois vous tombez sur un article qui vous donne envie d'écrire, sur un sujet qui n'est pas facile d'évoquer car rien que l'énoncer de son nom est terrible.

 

Pourtant la mort fait en quelque sorte partie de la vie.

 

Je ne crois pas en avoir peur, pas de la mienne ....

 

Celle des autres me terrifie pourtant.

 

Mais ce qui me terrifie encore plus c'est de ne pas laisser trace de mon passage .... dans cette vie.

 

Je sais c'est un peu prétentieux .... mais je me suis toujours sentie différente .... à l'extrême.

 

Que je devais servir à quelque chose, que j'aimerais marquer l'esprit des gens.

 

Je me serais bien passer de le faire de cette façon, mais j'ai toujours su au fond de moi que j'aurais un parcours difficile.

 

On échappe pas à son destin.

 

Et j'aimerais qu'on se souvienne de moi avec toute la tendresse que j'ai toujours aimé donné mais qui m'a si souvent manqué.

 

J'aimerais qu'on se souvienne que je suis certainement une "belle personne" mais avec mes qualités et mes défauts.

 

J'aimerais qu'on se rapelle de mon sourire qui est certainement ce que j'ai de plus sincère car il a illuminé mon visage dans les plus beaux beaux moments de ma vie : le jour de mon mariage, pour la naissance de mes enfants, lors de  rencontres avec des personnes encore si importantes à mes yeux aujourd'hui, dans ma vie de tous les jours passés avec ceux qui m'ont aidés à avancer.

 

J'aimerais que mes garçons gardent en souvenir l'extrême fierté que j'ai toujours resenti pour eux et que j'espère leur avoir évoqué.

 

J'aimerais qu'ils se souviennent de mon bonheur de leur avoir donné la vie, de les avoir nourri, de les avoir si souvent gardés tout contre moi, de les avoir bercé ,de les avoir "soigné", cajolés, consolés.

 

Je voudrais qu'ils se souviennent d'une maman parfois clown , et qui adorait chanter avec eux sur "Un jour j'irais un à New York avec toi"  ... en se déhanchant  sur cette musique avec son petiot dans ses bras ...

 

J'aimerais qu'ils se souviennent à quel point il était important pour moi de ne rien leur cacher et qu'ils pouvaient absolument tout me dire.

 

J'aimerais qu'ils se souviennent de ma tolérance, de mon respect envers les autres, de mon non jugement de la vie de chacun.

 

J'espère leur avoir appris tout ça.

 

J'espère les avoir armer pour se battre chaque jour, pour réussir leur vie.

 

J'espère leur avoir appris à assumer leur choix quels qu'ils soient et qu'ils trouveront leur bonheur.

 

J'espère leur avoir donné tout l'amour dont on a si souvent besoin.

 

Et je voudrais que l'on se souvienne de moi comme d'une personne forte, qui a souvent penser aux bonheur des siens avant le sien.

 

Parce que le leur est un peu (beaucoup) le mien.

 

Je voudrais qu'on oublie jamais ma gentillesse et mon amour pour mon prochain et que cela n'avait rien avoir avec de la naïveté.

 

Je voudrais qu'on oublie jamais les étoiles que j'avais parfois dans les yeux à l'évocation d'une nom de mon chanteur préférée, à l'évocation de ce que j'aime tant.

 

J'espère que mes photos seront le témoignage de mon regard sur la vie, sur les gens, sur les sentiments qu'ils m'évoquaient.

 

J'espère qu'on oubliera jamais ma douceur et que mes garçons arriveront à en garder le souvenir et à s'en envelopper lorsqu'ils se sentiront parfois terriblement seuls ...

 

J'espère que l'on se souviendra à quel point j'ai pu aimer sincèrement, sans faux semblants, mais sans jamais le regretter et comme j'ai pu en souffrir ....

 

J'espère que l'on comprendra à quel point mon besoin d'écrire est essentiel dans ma vie.

 

J'espère que mes mots auront marqués malgré parfois le mal qu'ils auront peut-être faits mais que j'ai toujours écris dans le but de faire avancer et non  pas de faire du tord.

 

J'espère qu'on se souviendra d'une belle écriture parfois et de mon amour pour les mots.

 

J'espère que l'on se souviendra de ma spontanéité, de mon rire, de ma façon d'avoir toujours envie de refaire le monde, de mon obsession parfois pour que tout soit parfait, de mon extrême sensibilité, de mon amour pour "le beau", de mon intelligence du coeur ....

 

 

Mais j'espère surtout que je disparaîtrais le plus tard possible .... et que j'aurais sans doute comme ma grand-mère la maladie d'Alzeimer ... mais que je n'en souffrirais pas trop ....

 

 

Et que j'aurais eu le temps de dire à mes proches à quel point je les aimais ....

 

 

 

  Mariage Mathieu e tSoizic 29 aout 2010 047

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L

Je n'y pense pas tout simplement j'ai me je crois trop la vie pour laisser la mort en faire partie ...


Répondre
L

Pour moi le fait d'avoir eu des enfants c'est déjà laisser quelque chose sur cette terre... après l'essentiel avant de partir c'est de leur donner de quoi réussir leur vie...
Ce qui me fait peur dans la mort c'est si elle décide de faire partir mes enfants ou un de mes enfants avant moi... c'est la pire chose qui puisse arriver à une mère.

Comme tu te décris, je pense que c'est ce qu'on retiendra de toi avec en plus cette détermination avec laquelle tu t'es battue pour que tes enfants te reviennent... et ils te reviendront, j'en suis
sûre!!!!!!
Enormes bises


Répondre
C

j'ai aussi très peur de la mort de mes proches ma belle la mienne c'est un autre "probleme"
bisous jolie princesse et courage


Répondre
A

...


Répondre
M

Article très touchant et rappelle bien des choses... les êtres disparus vivent à travers ceux qui restent et qui les ont connus... BISOUS MA BELLE, j'espère que tu vas bien ;)


Répondre